SDTech, une PME innovante sur les réseaux sociaux

Posté jeudi 3 juillet 2014 à 08 h 18
Catégorie : SDTech
mds3

En tant qu’entreprise industrielle innovante, il est primordial pour SDTech d’exploiter les bons outils pour diffuser son expertise et valoriser son savoir-faire. Parmi ceux-ci, les médias sociaux se sont logiquement imposés comme un élément naturel du développement de l’entreprise.

Internet, un outil en voie d’appropriation par les entreprises européennes

Si l’adoption des médias sociaux pour interagir sur Internet s’est faite tout naturellement dans le cas de SDTech, ce n’est pas encore le cas partout ailleurs. Une récente étude de l’INSEE a ainsi montré qu’au sein des 28 pays de l’Union Européenne, seulement 28% des entreprises utilisaient les réseaux sociaux pour promouvoir leur activité en 2013. Une sur dix utilisait un blog pour partager son expertise et accroître son référencement naturel sur des mots clés spécifiques.

En France, l’exploitation des médias sociaux est encore moins répandue qu’en Europe : 18% des entreprises françaises utilisaient les réseaux sociaux en 2013 et 5% seulement communiquaient via un blog, en priorité pour gagner en visibilité et en opportunités commerciales, ainsi que pour renforcer leur relation client.

Parmi les paramètres déterminants concernant l’utilisation des médias sociaux se trouve bien entendu le secteur : 60% des entreprises françaises dont l’activité est liée à la communication ou à l’informatique exploitent au moins un média social, quand seulement 13% des entreprises liées à l’industrie en font de même. Autre élément déterminant, la taille de l’entreprise : l’usage d’un média social est deux fois plus répandu qu’en moyenne dans les entreprises d’au moins 250 personnes.

Le cas SDTech, les réseaux sociaux au service de l’innovation

En tant que PME relevant du secteur de l’industrie, SDTech ne figure, à priori pas, dans la catégorie d’entreprises la plus représentée sur les médias sociaux. Et pourtant, depuis de nombreux mois déjà, SDTech a saisi la chance de pouvoir s’impliquer directement dans les médias sociaux et a pris la parole sur plusieurs réseaux sociaux comme Facebook, Twitter, Google+, YouTube, Viadeo ou LinkedIn en complément du site institutionnel.

Loin d’être le fruit d’un effet de mode, cet intérêt pour les nouveaux moyens de communication est surtout lié à la nature-même de l’entreprise, dont l’activité innovante – SDTech est spécialisée dans la micronisation, l’analyse et le traitement à façon des poudres – prédispose à l’adoption de nouveaux outils. C’est ce qu’explique Jalil Benabdilah, président de SDTech :

« Dans le cas de SDTech, le défi des médias sociaux a été relevé tout naturellement, vu que l’innovation se retrouve à tous les échelons de l’entreprise. Mais au-delà de l’aspect culturel, ces outils apportent des réponses réelles aux besoins de l’entreprise innovante en pleine croissance, comme celui de partager une expertise bien au-delà du premier cercle de son réseau. »

Cela dit, la stratégie de SDTech sur les médias sociaux est loin de se limiter à une simple présence sur plusieurs plateformes, ou encore à la mise en place sur Internet d’une vitrine édulcorée de l’entreprise. Au contraire, il s’agit plutôt de traduire et de rendre accessible de façon très concrète au quotidien non seulement la vie, mais aussi les valeurs constitutives de l’entreprise, telles que l’innovation, le partage, l’ouverture.

En tant que média personnalisable à souhait, le blog est certainement le meilleur exemple de cette démarche : en complément du site institutionnel, le blog devient tour à tour à la fois le lieu privilégié d’exposition de l’expertise du groupe, mais aussi celui de partage de son actualité, ou encore un outil pédagogique pour expliquer les projets en cours.

Il n’y a donc pas de révolution médias sociaux chez SDTech. Au contraire, leur utilisation marque l’évolution cohérente d’une stratégie déjà en place, élargie par leur biais à d’autres outils de communication.

L’implication de l’équipe SDTech

Si le pilotage de cette stratégie de communication web relève du service marketing de SDTech, chargé de créer le contenu et de le diffuser, le projet lui-même s’appuie sur l’ensemble de l’entreprise. « Notre projet comprend la participation de tous les employés de SDTech qui souhaiteront s’impliquer, souligne Meriam Halfaoui-Gateau Responsable Marketing & Commercial, car ils sont à la fois les meilleurs connaisseurs de l’entreprise et les premiers bénéficiaires de son image. Ils pourraient également y trouver une opportunité de formation sur des outils de moins en moins accessoires. »

La question de la formation est en effet essentielle : il n’y a pas de place pour l’amateurisme sur Internet lorsque l’image de l’entreprise est en jeu ! Pour autant chez SDTech, c’est l’adhésion au projet qui est mise en avant, et non les connaissances techniques. Tous les salariés n’ayant pas le même niveau de maîtrise technique des outils concernés, la viabilité du projet repose alors sur leur formation, assurée par un expert des médias sociaux à ceux qui le souhaitent.

A l’arrivée, il s’agit d’un concept gagnant / gagnant pour l’entreprise et le salarié : l’entreprise gagne au travers de cette formation un ambassadeur et un relai, quand le salarié gagne une identité professionnelle renforcée, une image d’expertise clarifiée et une opportunité de formation individuelle. Et pour que cette synergie opère dans le meilleur contexte possible, le groupe SDTech s’est doté d’un cadre clair via une charte des médias sociaux qui vise à expliquer la responsabilité de chacun concernant ce travail d’équipe.

La prochaine étape sera l’intégration au sein de ce travail d’équipe d’une dimension supplémentaire, celle de l’identité propre d’un groupe en plein essor : deux nouvelles filiales SDTech sont en effet prévues prochainement, l’une tournée vers l’industrie pharmaceutique, et l’autre spécialisée dans les nanotechnologies.

 

Remonter la page

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>