SDTech à l’ascension du Mont Ventoux en VTT

Posté mardi 28 juillet 2015 à 11 h 02
Catégorie : SDTech

mont-ventoux-2

Col mythique, sommet de légende, terrifiant par son altitude, impitoyable par sa pente, le Mont Ventoux fait frémir le cycliste le plus entraîné. Réputé pour sa difficulté, il attire pourtant chaque année des milliers de cyclistes. Attisés par le tour de France ou guidés par le désir de voir la hauteur extraordinaire du lieu, cinq hommes de l’équipe SDTech succombent à l’appel du Ventoux, chose étonnante en période caniculaire du mois de Juillet.

Axel, Benoit, Brian, David et Léo

Adeptes du cyclisme pour certains ou cyclistes du dimanche pour d’autres, nos cinq valeureux présentent le parfait accord des volontés. Celles-ci légèrement ébranlées, pour certains, au pied du col à la vue du géant « Mont Ventor » qui signifie « qui se voit de loin ». Qu’à cela ne tienne, tous sur les selles pour le départ de l’épreuve.

L’ascension

Le groupe opte pour un départ de Bédoin : 21.6 km et 1610 mètres de dénivelé, c’est l’itinéraire souvent emprunté par le Tour de France, de loin le plus difficile.

  • Km 0 : Il est 18h00. Nos cyclistes sont tous prêts à défier le fameux sommet calcaire. Axel, Benoit, Brian, David et Léo débutent le challenge sous une chaleur écrasante.
  • Km 2 : Le groupe se sépare une première fois. Axel, Benoît, David et Léo prennent de l’avance. C’est à son rythme que Brian continuera l’ascension.
  • Km 4 : C’est au tour de Benoît d’être séparé du reste du groupe. C’est seul et à son rythme lui aussi qu’il continuera la montée.
  • Km 7 : Tous nos cyclistes se séparent. Axel prend la tête. Commence alors pour lui le tronçon le plus difficile ralliant le tournant de Saint Estève au Chalet Reynard avec une pente moyenne de 9.4%.
  • Km 16 : L’altitude, la longueur de l’ascension, la difficulté de la pente, la chaleur fatiguent les corps. Les jambes sont lourdes mais nos cyclistes s’accrochent. Au Chalet Reynard, David réussit à rattraper Axel. Il reste encore 5 derniers km à 8% de pente en moyenne pour les deux hommes en tête.
  • Km 21.6 – Le sommet : David arrive en tête après 2h25 d’effort. Il est rejoint par Axel (5 min après) et Léo (30min après). Tous les trois attendent le reste du groupe au sommet. Les contacts avec les autres cyclistes ayant gravi la montagne, les amateurs en repérage et les touristes posant devant le panorama y sont sympathiques: on se réhydrate, on se tutoie et on échange quelques impressions.

La nuit commence à tomber, Brian et Benoît finissent par s’arrêter au Km 18 et au Km 19, surpris par l’obscurité. Axel, David et Léo les rejoignent pour entamer la descente tous ensemble.

Le lendemain

Le lendemain, nos cinq cyclistes sont attendus de pied ferme à SDTech. Cafés et croissants sont au programme. C’est ainsi, qu’ils partagent le récit de leur aventure et de leur exploit sportif au Mont Ventoux avec le reste de l’équipe plus porté sur les commentaires et les moqueries (gentilles et bienveillantes).

Le défi du Mont Ventoux a été relevé par nos cyclistes. Encore un épisode où l’envie de se dépasser et l’esprit d’équipe ont pris le dessus sur la fatigue des jambes.

Remonter la page

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>