POLIFRIL: SDTech innove pour la Fabrication Additive

Posté jeudi 12 avril 2018 à 10 h 15
Catégorie : Innovation Industrielle
3d-blog

En 2017, MADEELI, Agence Régionale de Développement Économique de l’Export et de l’Innovation, rendait publique l’étude Fabrication Additive (FA), communément appelée impression 3D.
SDTech y était clairement identifiée comme un
acteur incontournable de la Fabrication Additive en Région Occitanie au vu de sa forte expertise dans le domaine de la caractérisation et de la transformation des poudres fines.
C’est donc tout naturellement qu’en 2018 l’entreprise initie avec son partenaire C2MA, Centre des Matériaux de l’
IMT Mines Alès (Ecole Mines-Télécom), un projet innovant pour l’avenir de la FA : le projet POLIFRIL.

La Fabrication Additive est un processus innovant qui transforme un modèle 3D numérique en un objet physique par ajout de couches successives de matière sans avoir recours à un outillage.
Elle contraste, en ce sens, avec les techniques de fabrication traditionnelles comme l’usinage ou le forgeage qui consistent à enlever de la matière « fabrication soustractive ».
Ce procédé innovant présente de nombreux avantages :

  • des cycles de développement raccourcis avec un prototypage rapide
  • des temps et des coûts de production réduits avec moins d’assemblage et moins d’outillage
  • une souplesse dans la conception de pièces complexes au regard des géométries réalisables et des produits utilisables
  • une consommation en matières premières réduite pour plus d’économie…

De tels  arguments ne peuvent qu’être séduisants pour les industriels tous secteurs confondus.

C’est dans ce contexte d’innovation que SDTech initie le projet POLIFRIL « POLymères Ignifugés FRIttés par Laser », projet cofinancé par les Fonds Européen de DEveloppement Régional.


1111

POLIFRIL a pour objectif de développer de nouvelles compositions de poudres dédiées à l’impression 3D par frittage laser « Selective Laser Sintering » (SLS).
Il s’agit d’une technique d’impression 3D où les poudres sont fusionnées grâce à la température générée par un laser.
Le projet permettra d’explorer et de valider des nouvelles voies de fabrication de poudres innovantes qui seront proposées pour intégrer des formulations à réaction au feu améliorée et des alliages à ténacité optimisée.
POLIFRIL réunit, pour une durée de 18 mois, les deux partenaires Alésiens :

  • SDTech, expert de la caractérisation et des procédés de traitements à façon des poudres fines.
  • C2MA, le Centre des Matériaux de l’IMT Mines Alès (Ecole Mines-Télécom), expert des matériaux polymères avancés.

Le projet permettra, nous l’espérons, aux deux partenaires de développer, dans la même ville, un pôle de compétence dans le domaine de la Fabrication Additive SLS.

« La fabrication additive a le potentiel de révolutionner l’industrie. Un vaste champ des possibles est à explorer avec en même temps la nécessité d’une vraie transformation de toute la chaine de production. Nous ne sommes qu’au début d’un parcours qui s’annonce passionnant où le travail collaboratif est la seule clé du succès. A SDTech, nous en sommes convaincus. C’est à travers des projets innovants comme POLIFRIL que nous souhaitons participer à cette aventure » affirme Ouassila KADRI, Ingénieur R&D à SDTech.

A découvrir Portait Ouassila KADRI, Ingénieur R&D à SDTech en charge du projet POLIFRIL

Remonter la page

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>